Il s’agit d’une vraie maladie à prendre au sérieux qui se caractérise par des symptômes moraux ou physiques affectant nos organes. Nos émotions en sont la cause principale.

Quels sont les premiers symptômes ?

Les symptômes varient d’un individu à un autre, chacun manifeste cette maladie différemment. Cette maladie peut s’arrêter au niveau physique, sans que le moral soit atteint et inversement.

Lorsque le moral joue, cela se traduit par des paniques, des phobies, des délires allant même jusqu’à la dépression.Aussi, elle peut prendre la forme de trouble somatique à cause de pensées, sentiments ou comportements anormaux pendant le sommeil entrainant des insomnies récurrentes.

Cette affectation nerveuse peut attaquer les intestins provoquant des troubles gastro-intestinaux = ballonnement, côlon irritable etc.

 

Du coté des symptômes physiques, elle peut être liée au stress, à l’angoisse ou la contrariété engendrant des maladies cutanées sévères (eczémas, chute de cheveux, verrues).

Des symptômes d’autant plus dangereux comme la poussée d’adrénaline favorisant les risques d’infarctus sont possibles. De plus, cette maladie peut entrainer un déséquilibre alimentaire à la suite d’une perturbation émotive. Dans ce cas, l’alcoolisme ou la boulimie entre en jeu.

 

 

 

Comment prévenir une maladie psychosomatique ?

Il est important de faire un travail sur soi-même. Apprendre à maitriser son stress et à canaliser ses angoisses est essentiel. Ce moyen permet au corps de se défendre et de lutter contre ces troubles physiques ou moraux. Pour ne pas se perdre dans ses émotions et rester focaliser sur quelque chose, la réalisation d’une pratique sportive apparait comme une solution idéale. Elle permet de se défouler et de rester concentré sur ce que l’on fait sur le moment présent. Dans le même thème, vous pouvez tout à fait exercer des activités ludiques (lecture, sortie) en dehors de votre temps de travail, c’est une solution fortement recommandée.

Pensez à vous et n’écoutez pas votre corps, laissez-vous aller. Accepter les imprévus.

Pour retrouver un bon équilibrage alimentaire, il faut modérer sa consommation d’alcool, de tabac et opter pour une alimentation saine. 
Autre solution très efficace, pratiquer des exercices de relaxation : massage, thalassothérapie, sauna etc.
Ces quelques solutions sont les clés pour lutter et prévenir cette maladie contraignante.

Au coeur du programme des conférences du salon Bien-Être, les maladies psychosomatiques sont abordées par des spécialistes >> Consultez le programme

 

Défiler vers le haut