Au coeur du salon, les conférences plénières font intervenir médecins et thérapeutes sur des problématiques ancrées dans l’actualité et axées sur des grands thèmes journaliers.

Programme 2018 :

Le Salon Bien-être vous propose, pour cette édition 2018, un voyage vers ces médecines d’ailleurs – médecine chinoise, ayurvéda, chamanisme…- qui depuis toujours conçoivent l’Homme d’abord comme une structure énergétique, en lien constant avec la structure biologique, avec l’esprit, et avec l’univers.

Tous les jours à midi, en salle de conférences, venez découvrir les Midis Médecines d’ailleurs.

Jeudi 1er : Se soigner par les huiles essentielles avec ces plantes venues d’ailleurs. Françoise Couic-Marinier – présentation : Elisabeth Marshall, rédactrice en chef de Sens & Santé

Vendredi 2 : Les grands principes de l’ayurveda pour préserver ou recouvrer la santé. Falguni Vyas

Samedi 3 : Stimuler les défenses de l’organisme avec les techniques de l’acupunctur. Dr Nadia Volf

Dimanche 4 : Chamanisme, états de transe et neurosciences. Corine Sombrun et Dr Marik Cassard

Lundi 5 : La Médecine Traditionnelle Chinoise à la portée de tous. Jean Pélissier

>>Cliquez ici pour voir le programme détaillé

 

Jeudi 1er février 2018 : SANTÉ ET PSYCHÉ

14h00 – Laisser le corps se soigner à notre place ; l’auto-hypnose en Eïnothérapie. Bernard Sensfelder

L’Eïnothérapie permet de laisser advenir qui l’on est. Elle insiste sur la place de la peur et de la culpabilité en donnant les outils pour les enlever, le bien-être vient ensuite par lui-même. Approche originale, elle offre des techniques d’auto-hypnose et des méthodes accessibles pour résoudre les angoisses et vivre le monde autrement.

Après des travaux sur la maladie d’Alzheimer puis sur la précocité intellectuelle, Bernard Sensfelder, psychologue, hypnothérapeute et auteur, s’appuyant sur les neurosciences, la pensée de François Roustand et le Zen, développe une nouvelle pratique de l’hypnose : l’Eïnothérapie ».

 

 

15h30 – Se soigner sans médicaments en entrainant à domicile « ses bonnes ondes cérébrales ». Michel du Peloux

Réduire le mal de dos chronique résistant à tous médicaments mais aussi traiter sans médicament le TDAH (Trouble Déficit de l’Attention avec ou sans Hyperactivité) et à domicile, c’est possible ! Il est aujourd’hui communément admis par la communauté scientifique que les enfants souffrant de TDAH avec des symptômes d’inattention présentent des composants de basse fréquence élevés telles que les ondes Theta responsables de la fatigue et de la somnolence et des fréquences élevées réduites telles que les ondes Beta ou SMR responsables d’un manque de concentration et d’attention. Basée sur un réentraînement des ondes cérébrales, le neurofeedback personnalisé à domicile est la technologie développée par la start-up rennaise Mensia : premier dispositif médical au monde homologué depuis Octobre 2017.

Leader enthousiaste et innovant, spécialiste de conduites du changement et de développement d’entreprises dans la santé, Michel du Peloux est DG chez Mensia Technologies. www.mensia-koala.com

 

 

 

17h00 – Les processus de guérison : accueillir et déployer ses émotions pour guérir. Djohar Si Ahmed

Pour penser la guérison et ses processus, il faut, dans le cadre de la thérapie, considérer l’être dans sa totalité, physique, psychique, affective et spirituelle. La maladie résulte de la façon inconsciente dont nous traitons ou avons traité les épreuves et les chocs traumatiques subis lors de notre gestation et notre enfance, des émotions alors refoulées. L’utilisation d’un certain nombre d’approches, dont la modification de l’état de conscience permet de déployer ces émotions refoulées et impliquées au premier chef dans les états de souffrance et de maladie.

Djohar Si Ahmed est docteur en psychopathologie et psychanalyse, hypnothérapeute et praticienne du travail de Respiration Holotropique (TRH) et formatrice. Elle a fondé l’Institut des Champs Limites de la Psyché (ICLP) et est l’auteure de Comment penser le paranormal (L’Harmattan), et avec Gérald Leroy-Terquem de Comment développer son intuition (Solar) et Les processus de guérison (Dangles). www.iclppsy.fr

 

Vendredi 2 : VIRUS ET BACTÉRIES

14h00 – Les virus à l’origine des principales maladies d’aujourd’hui. Dr Bruno Donatini

Les virus à l’origine des principales maladies d’aujourd’hui sont encore mal connus. Les connaître et les comprendre, c’est prévenir et se prémunir d’une bonne santé, car ils sont partout, entraînant la dégradation des systèmes immunitaire et neurologique et jouant un rôle majeur dans les maladies d’aujourd’hui.

Le Dr Bruno Donatini est gastro-entérologue. Il s’intéresse particulièrement au lien étroit qui unit notre appareil digestif au système immunitaire. Pointant les facteurs infectieux dans le phénomène de dysbiose, il propose des remèdes naturels pour enrayer les virus, restaurer sa flore intestinale et stimuler son immunité. Il exerce près de Reims.

 

 

15h30 – La phagothérapie pour vaincre les bactéries. Dr Olivier Patey

De plus en plus de bactéries deviennent résistantes aux antibiotiques. La phagothérapie pourrait être une piste pour lutter contre cette menace car les bactériophages sont des virus mangeurs de bactéries, capables de combattre les infections. Ces “bactériophages” ou “phages” sont présents partout, dans les lacs, les égouts, les organismes vivants, sans manipulation génétique. Ils sont puissants, rapides et ciblés, ne détruisent que certaines souches sans toucher aux bonnes bactéries de l’organisme. Ils se multiplient spontanément aussi longtemps que la bactérie cible demeure présente, puis ils disparaissent avec elle.

Le Dr Olivier Patey est Chef du service de médecine interne, maladies infectieuses et tropicales au CHI Villeneuve St Georges.

 

 

 

 

17h00 – Les bactéries et l’homme, une cohabitation tumultueuse. Jean-Louis Fauchère

Constituants majoritaires de la biomasse terrestre, les bactéries possèdent de formidables capacités d’adaptation. D’abord considérés seulement comme les responsables de maladies, on découvre que les microbes sont peut être plus intelligents que nous et qu’ils nous survivrons probablement. Le microbiote s’impose comme un véritable organe qui contrôle la plupart de nos fonctions vitales. En même temps, les maladies microbiennes restent un problème majeur de santé publique. Nous découvrirons les stratégies étonnantes utilisées par les microbes pathogènes et celles tout aussi étonnantes que nous avons imaginé pour les combattre.

Jean-Louis Fauchère, biologiste et professeur émérite de microbiologie, a été enseignant-chercheur à la Faculté de Médecine des Universités paris V et de Poitiers. Ses recherches ont porté sur les interactions entre antibiotiques et immunité et sur les infections intestinales et gastriques. Il est auteur d’articles scientifiques, ouvrages d’enseignement et d’un ouvrage grand public : « Les bactéries et l’homme » (Edilivre 2017).

 

Samedi 3 : CANCER : ENCORE ET TOUJOURS !

14h00 – Cancer de la prostate et reproduction masculine. André Cicolella

Tout comme le cancer du sein, le cancer de la prostate est la conséquence d’une perturbation hormonale, et son incidence a grimpé de façon alarmante au cours des vingt dernières années : le nombre de cas a triplé. Si on n’emploie pas le terme “épidémie” pour le cancer de la prostate, généralement perçu comme la conséquence du vieillissement et des progrès du dépistage, la répartition de la maladie donne à penser que l’environnement est bien en cause. Les troubles de la reproduction masculine (cancer des testicules, malformations génitales, baisse de la qualité du sperme) et le cancer de la prostate sont, selon les données scientifiques les plus récentes, sont en grande partie liés à la contamination chimique de type perturbateurs endocriniens…

 

André Cicolella est chimiste, toxicologue, ancien conseiller scientifique à l’Institut national de l’environnement et des risques (Ineris) et enseignant en santé environnementale à Sciences Po. Il préside l’association Réseau Environnement Santé (RES) à l’origine de l’interdiction du bisphénol A dans les biberons et du percholoroéthylène pour le nettoyage à sec. Il est aussi l’auteur de « Cancer du sein : en finir avec l’épidémie » (Les petits matins). www.reseau-environnement-sante.fr

15h30 – Le cancer, une blessure de l’âme ? Dr Philippe Dransart

Le tabac, les polluants, l’alimentation moderne, les facteurs héréditaires jouent un rôle incontestable dans le déclenchement d’un cancer, ils fragilisent nos cellules à l’image du maillon faible d’une chaîne, mais qui tire sur la chaîne ? Le facteur émotionnel vient éclairer le moment où la cellule a basculé et pourquoi, car si l’âme est « ce qui nous anime », de nombreux cancers semblent venir en écho à une blessure de notre ressort de vivre…

Le Dr Philippe Dransart est médecin homéopathe à Grenoble (de formation uniciste), il a été interne en service de psychiatrie pendant 3 ans avant de s’installer comme médecin homéopathe et s’est orienté vers la compréhension de la maladie « comme un langage ». Auteur de plusieurs ouvrages pour professionnels et grand public, notamment « La maladie cherche à me guérir » et « Renaître à la vie pour guérir d’un cancer (prix des libraires ALEF 2010). www.philippe-dransart.com

 

17h00 – Revivre après un cancer du sein. Dr Valérie Foussier

Le cancer du sein une femme sur neuf, quel que soit son statut hormonal. Selon l’âge de découverte, 30 ans, 50 ans ou 70 ans, les traitements et les conséquences ne sont pas les mêmes. La plupart ont subi de nombreux traumatismes aussi bien physiques que psychologiques, comme l’annonce du diagnostic de cancer, la mutilation du corps, la reconstruction mammaire et le retentissement des traitements, et ont à réfléchir sur comment accepter leur nouveau corps, le rendre plus féminin avec la reconstruction mammaire, comment gérer sa sexualité, comment vivre avec les effets secondaires des traitements, comment revivre dans la société, comment réaliser ses projets de vie…

Le Dr Valérie Foussier est médecin endocrinologue pour adulte et enfant (troubles de la croissance pondérale et staturale, problèmes de thyroïde, de surrénales, d’hypophyse, d’ovaires, de testicules et de diabète) et spécialiste des enfants précoces ; elle consulte à l’hôpital privé d’Antony en ajoutant son art thérapie. www.valeriefoussier.com

 

Dimanche 4 : ALIMENTATION ET SANTÉ

14h00 – Objectif zéro sucre, l’alimentation anti-diabète. Dr Pierre Nys

Le sucre est partout, y compris dans des plats ou aliments auxquels on ne pense pas ! Et pourtant, trop de sucre, c’est écourter sa vie : obésité, diabète, hypertension artérielle, sans oublier les graisses (triglycérides), les caries… et même le cancer. Pourtant, des solutions existent. La première étape est d’identifier les pièges, les faux amis, et d’orienter ses choix vers une alimentation saine. Apprenez à lire les étiquettes des produits et à ne pas vous laisser tenter par les sirènes de la facilité. Mangez mieux, oui, et surtout dès le plus jeune âge !

Le Dr Pierre Nys est endocrinologue-nutritionniste diabétologue attaché des Hôpitaux de Paris. Spécialisé en surpoids, diabète et problèmes de thyroïde, il est l’auteur de best-sellers dont « Plus jamais mal au ventre avec le régime Fodmaps », « Ma Bible IG », « Diabétique et malin » et « 500 recettes antidiabète » aux Editions Leduc.

 

15h30 – Mince et en bonne santé grâce au fasting. Olivia Charlet

Vous voulez mincir rapidement sans vous épuiser à la salle de sport, et même optimiser vos séances, sans risquer l’effet yo-yo ni mettre votre santé en péril ? Découvrez une méthode de jeûne intermittent ultra-saine et ultra-efficace qui non seulement vous débarrassera de vos kilos en trop mais vous maintiendra également en pleine forme ! Le jeûne intermittent (ou fasting) vous permettra de retrouver un bien-être intestinal, de mettre au repos votre tube digestif si malmené aujourd’hui, et de relancer des processus métaboliques cruciaux pour être ou retrouver la santé comme celui de l’autophagie….

Diplômée en physiopathologie-nutrition-détoxicologie au collège scientifique Stelior (Genève), spécialisée dans les troubles du métabolisme et du comportement, ainsi qu’en intolérances alimentaires, formée en aromathérapie quantique (Dr Pénoël) et en médecine ayurvédique, Olivia Charlet est nutrithérapeute et naturopathe à Boulogne Billancourt. www.olivia-charlet.fr

 

17h00 – Dépolluez votre graisse interne, perturbatrice de l’intestin et du cerveau. Dr Michel Brack et Dr Arnaud Cocaul

Les chercheurs viennent de découvrir un nouvel organe : le tissu adipeux péri-viscéral. Cette graisse interne n’est pas réservée aux personnes en surpoids, elle peut aussi concerner les minces. Cette graisse dont le rôle particulier est d’absorber et stocker les polluants et toxiques (pour éviter qu’ils ne partent dans les organes « nobles »), les communique aussi à notre microbiote qui se transforme, allant jusqu’à perturber les messages envoyés à notre cerveau. Nos choix alimentaires peuvent en être modifiés, notre appétit augmenté sans raison apparente, de nouvelles pathologies peuvent se déclarer. Il convient donc non seulement de traiter notre microbiote, mais aussi de dépolluer et de faire fondre cette mauvaise graisse, grande perturbatrice de l’intestin et du cerveau.

Le Dr Michel Brack, médecin chercheur et ex-attaché à l’INSERM à la Pitié-Salpétrière, est concepteur et président du comité scientifique OptiSantis et créateur et directeur de l’Oxidative Stress College. Spécialiste du stress oxydatif, il est co-auteur des brevets sur les bilans sanguins mesurant le stress oxydatif et auteur de nombreuses publications sur le vieillissement dont « La révolution des antioxydants » (Albin Michel).

 

Le Dr Arnaud Cocaul est médecin nutritionniste praticien attaché à l’hôpital de la Pitié-Salpêtrière à Paris, auteur de nombreux ouvrages et régulièrement invité dans les médias.

 

 

Lundi 5 : VIVRE DANS UN MONDE TOXIQUE

14h00 – Pour en finir avec les poisons au quotidien. Dr Laurent Chevallier

Nous vivons dans un monde où la chimie de synthèse est partout : dans notre alimentation, nos vêtements, nos maisons… Il serait naïf de croire que les effets de ces produits sur notre santé sont suffisamment évalués. Face aux intérêts des lobbies et devant le laxisme dont font bien souvent preuve les pouvoirs publics, il est possible, individuellement et collectivement, de passer à l’action. Quels sont les produits à éviter absolument, et par quoi les remplacer ? Quels aliments, quels produits d’entretien, quels cosmétiques privilégier ? Comment mieux vous protéger, ainsi que vos enfants ?

Le Dr Laurent Chevallier est médecin nutritionniste, praticien attaché au CHRU de Montpellier, également responsable de l’Unité Nutrition, Médecine environnementale à la clinique du Parc à Castelnau-le-Lez et la maternité de la clinique Clémentville à Montpellier. Chroniqueur dans de nombreux journaux, il intervient comme expert dans de nombreuses émissions radiophoniques et à la télévision.

 

 

16h00 – Table-ronde « Vaccins » 

11 vaccins obligatoires avant l’âge de 18 mois, bien avant l’arrivée à maturité du système immunitaire de l’enfant vers 6-7 ans : l’obligation des nouveaux vaccins votée par l’assemblée crée la polémique. Quels bénéfices santé et quels risques pour les enfants ? Des médecins et spécialistes répondent à vos questions…

Modératrice : Déborah Donnier. Avec : Michel Georget, Dr Vincent Reliquet, Dr Corinne Skorupka, Serge Rader.

Entrepreneure, intervieweuse et blogueuse influente, Déborah Donnier met à profit son expérience personnelle sur le site Prévention Santé qu’elle a créé en 2010. Son but : partager des informations essentielles sur le domaine du mieux-être sans oublier les bases de la médecine actuelle. www.prevention-sante.eu

 

 

Michel Georget est titulaire de l’agrégation de Sciences naturelles (aujourd’hui SVT). Il a enseigné la Biologie dans les Classes préparatoires aux Grandes écoles. Il est l’auteur de deux ouvrages : “Vaccinations, les vérités indésirables” qui vient d’être réédité et “L’apport des vaccinations à la santé publique, la réalité derrière le mythe”, tous deux aux éditions Dangles.

 

 

Spécialiste en Médecine Générale, le Dr Vincent Reliquet est médecin co-fondateur de l’AIMSIB, Association Internationale pour une Médecine Scientifique, Indépendante et Bienveillante. https://aimsib.org

 

 

Le Dr Corinne Skorupka est spécialiste du traitement des TED et de l’autisme. Elle a créé l’Association Ariane, spécialisée dans l’approche biomédicale de l’autisme. Première en France à s’intéresser aux avancées médicales concernant le traitement de l’autisme, elle milite pour une prise en charge différente et, ces dernières années, travaille en collaboration étroite avec le Pr Luc Montagnier, Prix Nobel de Médecine.

 

 

Serge Rader, pharmacien diplômé d’état, ex-président fondateur de la Coopérative de Pharmaciens IdF, est devenu lanceur d’alerte face aux dérives de l’industrie pharmaceutique.