La participation aux conférences est gratuite, nous vous conseillons de vous présenter devant la salle située au bout de l’allée J, 10 minutes avant le début de la conférence.

 

Les Midis Alimentation saine

Jeudi 31 janvier 2019 : Moins de viande : vers une transition au profit de notre santé, du monde vivant et de l’environnement. Dr Jean-Paul Curtay

Vendredi 1er février 2019 : Garder la ligne et la santé sans sacrifier la gourmandise grâce aux indices glycémiques bas. Ella Hagege

Samedi 2 février 2019 : Stop aux mensonges dans l’assiette ! Stéfane Guilbaud

Dimanche 3 février 2019 : Être heureux et en bonne santé grâce au régime méditerranéen.  Marie-Jo Brennstuhl

Lundi 4 février 2019 : Les « Zhou » ou « Buddha bowl », une cuisine alliant santé et plaisir. Bruno Soustre

>>Cliquez ici pour voir le programme détaillé

 

JEUDI 31 JANVIER 2019 : ALLERGIES – LES SOLUTIONS

 

14h : La Méthode BBA – Bye Bye Allergies. Françoise Hartemann-Munsch et François Munsch

Rhume des foins, intolérances alimentaires, rejets médicamenteux, asthme, eczéma, réaction aux poils d’animaux ou à la poussière, douleurs et troubles digestifs, hormonaux, respiratoires, ne sont ni une tare ni une fatalité. Bye Bye Allergies est une technique naturelle d’élimination des allergies, intolérances et sensibilités, élaborée à partir d’éléments de nombreuses méthodes dont la kinésiologie, l’énergétique chinoise, l’ostéopathie, la psychothérapie, la naturopathie… En reprogrammant les communications dans l’organisme, elle a une action très importante dans nombre de pathologies, bien au-delà du seul domaine des allergies et intolérances.

Françoise Hartemann-Munsch est ostéopathe, psychothérapeute énergéticienne AT, Gestalt, PNL, formatrice en communication, co-créatrice, praticienne et formatrice BBA. François Munsch est ostéopathe, psychoénergéticien, géobiologue, co-créateur, praticien et formateur BBA.
www.bba-byeallergies.org

 

16h : La Méthode NAET, ses origines, son fonctionnement, son champ d’action. Franck Soissons

Découverte par le Dr Devi Nambudripad en 1983, la méthode NAET offre une solution naturelle, non invasive et non médicamenteuse pour le soulagement des allergies de tous types et toutes intensités. Le traitement se concentre sur une allergie à la fois, avec une combinaison sélective d’équilibrage d’énergie, d’analyses et de procédés de traitement reposant sur des disciplines médicales comme l’acupuncture et l’acupression, l’allopathie, la chiropratique, la diététique et la kinésiologie…

Franck Soissons est formateur NAET France depuis 2008 et praticien Naet depuis 2009. Egalement instructeur de Qi Gong et de Tai Chi Chuan, il intervient en milieu hospitalier et thermal dans la ville de Dax au profit de patients et de curistes.

 

 

VENDREDI 1er FÉVRIER 2019 : ENVIRONNEMENT ET SANTÉ

 

14h : Perturbateurs endocriniens, la menace invisible. Marine Jobert et François Veillerette

Il y a 10 ans, les perturbateurs endocriniens étaient inconnus dans le grand public. Pourtant, ils avaient déjà colonisé jusqu’aux fœtus, détraqué les pubertés des adolescents, effondré le nombre de spermatozoïdes et provoqué des hausses inquiétantes de certains cancers, de l’obésité ou encore du diabète. Bisphénol A, phtalates, pesticides, retardateurs de flamme… ces substances chimiques qui détraquent le système hormonal entrent dans la composition de produits d’usage courant et se trouvent dans l’air que nous respirons, les aliments que nous mangeons, l’eau que nous buvons, dans les habits et les cosmétiques que nous utilisons chaque jour… Comment en est-on arrivé là ? Comment les éviter au maximum ? 

 

Marine Jobert est journaliste, spécialisée dans les questions environnementales. 

 

 

François Veillerette, militant écologiste, est le porte-parole de l’association Générations futures.

Ils sont tous les deux co-auteurs du livre « Perturbateurs endocriniens, la menace invisible » édité chez Buchet-Chastel.

 

16h : Les effets des ondes au quotidien, identifier les sources pour prévenir et agir. Maxence Layet

La pollution électromagnétique est une pollution globale. Comme toute pollution environnementale, ce bain d’ondes artificielles nous touche en permanence, par petites doses continuelles. Diffus et invisible, le brouillard électromagnétique est la conséquence de notre infrastructure électrique et de nos connexions sans fil. Tout appareil électroménager ou multimédia, en fonctionnement ou en veille, branché sur le réseau électrique ou non, génère son lot d’ondes électromagnétiques, contribuant au bruit de fond ambiant.
Comment faire pour limiter les risques ? Quelles sont les sources de rayonnement auxquelles nous sommes soumis au quotidien ? 
Quelles sont les solutions possibles pour s’en préserver ?

Ethnologue de vocation et journaliste par passion, Charles-Maxence Layet explore depuis plus de 20 ans les nouvelles technologies de l’énergie, le cosmos électromagnétique et les influences invisibles. Auteur de plusieurs ouvrages et films documentaires sur les ondes et leurs effets sur la santé : L’énergie secrète de l’univers (Tredaniel, 2006), Sous le feu des Ondes (Arte/Mosaique 2009), Electroculture et Energies LIbres (Courrier du Livre, 2010) Les Sacrifiés des ondes (Jean-Yves Bilien, 2012)… Pionnier d’une information écologique et socialement responsable, il est à l’origine du “mook” arts et sciences Orbs, l’autre Planète, qui rassemble éclaireurs et visionnaires du monde d’aujourd’hui (www.orbs.fr), et travaille à Bruxelles, en charge de dossiers Santé et Environnement au sein du Parlement Européen.

 

SAMEDI 2 FÉVRIER 2019 : LA VIE DE NOS CELLULES

 

14h : Bactéries, cellules, aliments, émotions : une extraordinaire communication. Dimitri Jacques

Nous avons tous entendu dire que l’intestin serait un second cerveau. En réalité, cela va beaucoup plus loi. La recherche démontre aujourd’hui l’implication des bactéries intestinales dans les maladies auto-immunes, l’obésité, le diabète ou encore les allergies. Et si nos émotions et nos comportements étaient liées à nos bactéries intestinales ?

Dimitri Jacques exerce la naturopathie et la psychothérapie. Formateur en micronutrition après d’entreprises du secteur santé, il est engagé dans des associations de prévention en santé mentale et se passionne pour l’étude des liens entre esprit et biologie. www.dimitri-jacques.com

 

16h : La santé cellulaire. Dr Jean-Louis Vidalo et René Olivier

Notre planète est soumise à une croissance exponentielle de pollutions de toutes sortes qui ont une incidence directe et délétère sur notre santé. Sans que nous en soyons conscients, chacune de nos cellules est directement impactée. Notre corps constitué de centaines de milliards d’entre elles, « voit » ces dernières, chaque jour, mourir et naître par millions. Ce renouvellement permanent est à l’origine de notre vieillissement harmonieux, de notre récupération et d’une bonne santé, si nos cellules ont toutes les conditions essentielles pour cela. Comment remédier aux situations de carence ou de stress ? Comment lutter contre l’action délétère des phénomènes oxydatifs et radicaux libres ? Quels sont les processus de détection et d’autoréparation dont sont dotés nos cellules et notre organisme pour réparer notre « machine humaine » ? Et quels sont les moyens naturels susceptibles d’apporter des solutions santé ?

Le Dr Jean-Louis Vidalo est diplômé de la Faculté de médecine de Paris et est aujourd’hui reconnu comme spécialiste en spiruline. Homme de terrain, il a créé plusieurs laboratoires de recherche appliquée en Europe et en Afrique. Sa rencontre avec René OLIVIER l’a amené à une collaboration vers des axes communs de recherches autour de la santé cellulaire.

 

René Olivier est Biologiste Cellulaire, Immunologiste et Psychologue. Formé en Immunologie à Lyon dans l’équipe Inserm du Pr Jean-Pierre Revillard, il intègre l’Institut Pasteur de Paris en 1985 en créant un laboratoire d’immunologie cellulaire dans l’Unité d’Oncologie Virale dirigée par le Pr Luc Montagnier dont il sera l’assistant jusqu’en 2014. Il met en évidence l’impact du VIH sur les lymphocytes T4 en collaboration avec l’équipe du Pr Jean-Claude Gluckman de la Pitié Salpétrière. En revenant d’un séjour collaboratif dans le laboratoire du Pr Len Herzenberg à l’Université de Stanford en Californie, il crée un programme de recherche clinique sur le stress oxydatif et les anti-oxydants en co-traitement des antirétroviraux. Formé en Psycho-Neuro-Immunologie il milite pour une médecine globale et humaniste, et une éducation à la santé.

 

DIMANCHE 3 FEVRIER 2019 : PLEIN LE DOS !

14h : Le dos en compote : et si on arrêtait d’avoir mal ? Aline Perraudin

Faux mouvement, sédentarité ou mauvaise position répétée, la lombalgie vous empoisonne la vie ? Heureusement, il existe des solutions, loin des traitements chirurgicaux ou médicamenteux ! Comment soulager vous-même vos douleurs, bien protéger votre dos, reprendre confiance en vous et en votre musculature, vous détendre et trouver vos bonnes postures ? Aline Perraudin nous livre son propre combat contre le mal de dos – entretiens avec des spécialistes, dernières recherches médicales- et les solutions pour aller mieux et prendre soin de son dos.

 

Aline Perraudin est journaliste « santé », directrice de la rédaction de Santé Magazine.

 

 

16h : Le mal de dos est dans l’assiette. Jean-Pierre Marguaritte

Le foie est un organe essentiel dans l’équilibre physiologique et psychologique du corps humain. Alliant ostéopathie et nutrition, Jean-Pierre Marguaritte a expérimenté une méthodologie de soins s’adressant aux personnes souffrant de maladies liées aux modes de vie, celles dont l’état se situe entre santé et maladie et pour lesquelles l’usage du médicament toxique peut être évité. Il nous explique l’origine du mal de dos et son mécanisme d’installation, mettant en exergue la relation entre douleurs articulaires et troubles hépato-digestifs.

Jean-Pierre Marguaritte, Ostéopathe DO et Micro-Nutritionniste depuis 33 ans, exerce à Rueil-Malmaison. Président-Fondateur de l’Association Europromosteo, il a créé le réseau Eurosteo, un groupement national d’ostéopathes sur-qualifiés. A cette fin, il dispense aux Ostéopathes une formation post-graduée qui intègre les liens existants entre le structurel, l’organique et le métabolique. Ses actions se portent aujourd’hui sur des solutions visant à rendre financièrement accessibles les soins d’ostéopathie. Auteur du livre « Le mal de dos est dans l’assiette », il est également Expert de Justice.

 

LUNDI 4 FEVRIER 2019 : LES SONS QUI SOIGNENT

 

14h : L’ostéophonie fondamentale. François Louche et Muriel Marlière

L’ostéophonie fondamentale est une pédagogie préventive, rééducative et curative qui utilise les composantes acoustiques de la musique et des langues étrangères comme matériaux thérapeutiques. Une fois traitées acoustiquement et organisées esthétiquement, ces nouvelles compositions adaptées à la perception sensible du patient seront diffusées en milieu aquatique, ostéophonique et holophonique. L’ostéophonie recherche la bio résonance sensible entre les ondes acoustiques aquatiques et les ondes biologiques du corps. Cette résonance favorise un équilibre subtil entre les univers sensoriels, émotionnels et psychiques. L’ostéophonie est une nouvelle façon de valoriser la musicothérapie et les bienfaits du son…

 

François Louche, de formation scientifique et artistique, est compositeur thérapeute et chercheur en biologie musicale : Ostéophonie, Musicothérapie subaquatique, Méthode François Louche… 

 

 

 

Muriel Marlière est psychothérapeute en réorganisation neurologique, contrôle cérébral Vittoz, ostéophoniste et audiovocaliste, créatrice de l’ostéophonie périnatale, gérante de « La Muse à l’Oreille » et directrice de l’institut de formation. www.lamusealoreille.com

 

16h : CONFÉRENCE-CONCERT « SWINGING THE BRAIN ». Emmanuel Bigand et The Rolling String Quartet – Inscription en ligne Participation 8 € – nombre de place limité

On dit souvent que la musique adoucit les mœurs, mais on est loin d’imaginer tous les effets qu’elle peut avoir sur le cerveau. Cette conférence concert vous explique pourquoi en revisitant les tubes du répertoire rock pop des années 60 à nos jours. Quand science et musique combinent leurs effets, vous verrez que le cerveau fait effectivement swinguer ses neurones…

Emmanuel Bigand est professeur de psychologie cognitive, directeur du laboratoire LEAD au CNRS, et titulaire de la chaire « Musique cerveau cognition » à l’Institut Universitaire de France. Spécialisé dans l’étude des effets de la musique sur le cerveau il a publié de nombreux ouvrages en français, et plus de 90 articles scientifiques en anglais. Il a coordonné un important programme de recherches européen sur l’utilisation de la musique dans le domaine de la santé et donné de très nombreuses conférences dans le monde entier, et plusieurs en français au Collège de France et à Radio France.

Scroll Up